Gangs de filles, collectifs, nouvelles businesswomen et teams de créatrices… Les femmes sont désormais bien décidées à affirmer leur pouvoir créatif, à s’emparer de la scène culturelle, sociale et entrepreneuriale.
Parce qu’elles nous inspirent et bousculent les lignes d’une mode plurielle qui leur ressemble, Who’s Next invite les bandes de filles au cœur de sa prochaine édition de janvier 2017 : sélection de marques exclusives et de pop up stores, rencontres d’invitées prescriptrices, programmation musicale, scénographie unique…
Voici l’interview de Nouvelle Vogue, le #girlsquad de la soirée d’ouverture du #wsn17 le 20 janvier !

 

img_9968-2Prénom Nom, Age, Sexe, Ville ?
Jane Morineau, 20 ans, Paris
Alice Colagrande, 24 ans, Paris
Kimber Lay, 21 ans, Paris
Annabelle Deumié, 25 ans, Paris
Jill Carre-Gattegno, 26 ans, Paris

Comment est né votre #girlsquad ?
Jane : J’ai rencontré Alice il y a un an et on s’est très bien entendu. On s’est dit que pour monter un projet, il fallait que l’on soit plus de deux. Donc, on a fait appel à nos super copines. Et nous voilà maintenant une dizaine.
Alice : Autour de la fête ! J’ai rencontré Jane dans la file d’attente de la Concrete et les autres filles en soirée techno. Nos styles nous ont réunis, après notre passion pour la musique. Y a un côté très fashion underground chez Nouvelle Vogue.
Jill : On aime toutes danser, s’habille et chatter. Ca a exacerbé nos côtés les plus fois. On a chacune notre secteur de créativité, mais nos inspirations donnent naissance à cet incroyable projet.

Vous faites quoi dans la vie ?
Jane : Je fais principalement du casting, je suis modèle. J’étais Community Manager dans une agence de photographes, puis Office Manager dans un espace de coworking avant.
Alice : Je fais du stylisme depuis mes 17 ans. Je suis coiffeuse, maquilleuse et Directrice Artistique. On touche à tout, surtout notre génération.
Kim : Je suivais une formation artistique, mais je consacre mon temps aux voyages. J’aime changer d’environnement et découvrir de nouveaux horizons, cultures différentes.
Annabelle : Des projets personnels de photos et clips de mode et Nouvelle Vogue.
Jill : Je travaille dans les studios de Pigalle, une marque parisienne de vêtements pour hommes. J’ai aussi travaillé pour Saint-Laurent.

Pour vous, qu’est-ce qu’un #girlsquad ?
Jane : C’est un groupe de filles que tu n’oublies pas ! Elles en imposent, il y en a toujours une sérieuse, une sexy, une intello… Chacune avec son propre style, mais l’ensemble marche bien. On se dit un peu tout, on s’entraide, c’est une bande de cops quoi.
Alice : Un #girlsquad c’est un groupe de filles qui fait passer les meufs avant les mecs, qui partage tout même les culottes, on se prête des fringues pendant des mois sans rien se réclamer en retour, on prend des douches ensemble et on connait d’avance les reactions de chacune. Un #girlsquad c’est des meufs connectées entres elles qui partagent les mêmes valeurs, les mêmes éthiques, même si elles sont super différentes. Loin de nous la competition et la jalousie !
Annabelle : C’est la puissance et l’authenticité que peut dégager un groupe de filles. Eclectisme et swag sont les mots clés.
Jill : C’est avant tout une attitude ! Nous sommes fortes, déterminées, positives et sexy.

D’où vient le nom de votre groupe ?
Nouvelle Vogue, en référence au magazine Vogue, à la Nouvelle Vague (notre nouvelle génération qui reprend le flambeau) et au voguing (on adore).
Annabelle : C’est une telle nouvelle vague de fraicheur dans le milieu de la mode, parsemée d’une touche d’ironie à l’encontre du luxe omniprésent.

15325236_1330016567070326_5851370362478514309_oQuel est votre endroit préféré à Paris ?
Jane : Pour sortir, des lieux plutôt underground comme Champ Libre, un endroit où tu peux faire la fête comme jamais, être presque nu, écouter de la grosse techno pendant 12h et où personne ne te jugera.
Alice : Ouais ! Vive le cuir et le latex !
Kim : La galerie de l’atelier du tampographe Sardon, qui fait de superbes tampons avec beaucoup d’humour.
Annabelle : Mon 25m2, un méga chantier, et la rue Sainte-Anne.
Jill : Les musées. Je ne peux me décider entre le Centre Pompidou, le Palais de Tokyo, IMA ou la Fondation Louis Vuitton.

Quel est votre plus grand rêve ?
Jane : Avoir accumulé assez d’argent à 40 ans pour pouvoir m’acheter un bien immobilier à Paris sans prête et partir en voyage tout le reste de ma vie avec mon mari et mes enfants. Une vraie famille d’hippies. J’adorerais.
Kim : Avoir le don d’ubiquité.
Annabelle : Vivre à Kyoto.
Jill : Avoir ma propre marque aux côtés de mon #girlsquad. J’aimerais ouvrir un « concept studio » pour jeunes artistes, stylistes, photographes, musiciens et chef, afin que tous ces gens partagent et apprennent les uns des autres.

Quels sont vos 3 comptes Instagram favoris ?
Jane : @c__l__o, @sknybitch, @blastmagazine
Alice : @Crom_magazine, @Darkdron_com, @blastmagazine
Kim : @look_at_this_pussy, @bleachlondon, @isamayaffrench
Annabelle : @esc_studio@sickocartel, @riccardopalmerani
Jill : @She_comes_in_technicolor, @Hawlinservices, @ignant

Suivez Nouvelle Vogue sur Facebook et Instagram.