À l’occasion de la dernière édition de 080 Barcelona qui s’est déroulée du 27 juin au 1 juillet 2016, la blogueuse et créatrice d’accessoires Anna Ponsa Lopez a de nouveau endossé le rôle d’ambassadrice pour 8 marques catalanes présentes sur cet événement.

En partenariat avec Who’s Next & Premiere Classe, elle a construit une exposition évolutive durant les 5 jours de l’événement, alimentée au fil des défilés, présentant en exclusivité et en avant-première les 8 collections catalanes qui seront à découvrir aux salons de Paris en septembre…

Cette collaboration ouvre un nouveau chapitre d’une relation de longue date entre la blogueuse espagnole et les salons Who’s Next & Premiere Classe.

Rencontre à Barcelone :

080-WSN-ANNA-PONSA-28

Peux-tu nous parler un peu de l’exposition et son concept ?

Quand Who’s Next m’a proposé l’idée, cela m’a paru une réelle nouveauté de vouloir montrer au public les pièces qui venaient de défiler quelques minutes plus tôt. C’est exceptionnel de pouvoir s’approcher de ces pièces encore uniques et exclusives, d’en découvrir leur toucher, leur coupe, le poids du tissu, leurs secrets…

J’ai donc imaginé un espace réceptif en accord avec la thématique de la prochaine édition des salons : la Méditerranée.

Les couleurs qui s’associent et se dissocient via des panneaux colorés translucides, la présence des plantes et l’utilisation des matériaux de construction propres à l’architecture de la zone ont servi à créer un espace dynamique.

Je voulais cet espace en mouvement, relatant la mode : tous les jours, une performance de mise en scène qui s’adapte aux vêtements et accessoires catalans Printemps-Eté 2017 sélectionnés par mes soins dans les backstages.

Les marques ont joué le jeu : prêter des pièces encore non présentées… Ce qui est, à mon sens, gage d’une confiance ultime. J’aime cette relation entre les salons et leurs marques, et cette volonté qu’ils ont d’accompagner celles-ci hors les murs, sur leur propre territoire.

De plus, les marques partent en début de saison de vente avec quelques photos de leur échantillons portés ! C’est exceptionnel ! Un vrai outil de vente pour leur réseau commercial !

Et les collections Printemps/Eté 2017 que tu as découvertes tout au long de l’évènement 080 de Barcelone ?

Je me sens très fière de pouvoir dire que les marques Who’s Next et Premiere Classe présentées sur 080 ont une véritable identité. Elle proposent des collections pour la plupart très conceptuelles, un design et une qualité qui s’améliorent saison après saison. De plus, même si chaque marque est fidèle à son style, il est possible d’observer une certaine tendance à partager des tissus, gammes de couleurs ou parfois types de vêtements.

Mon coup de coeur cette saison a été pour le marque SSIC AND PAUL qui, si je ne me trompe pas, devrait être en exclusivité sur le FAME en Septembre… A découvrir absolument !

Who’s Next et Premiere Classe ont cette volonté d’accompagner les marques, la preuve en est avec les RITA ROW, qui ont été lancées par les salons et vendent maintenant à l’international ou encore CARLOTAOMS, grandes gagnantes du Concours de marques émergentes de 080 de Janvier 2016, que Who’s Next invite pour leur 2ème participation.

080-WSN-ANNA-PONSA-222

Pourrais-tu nous raconter un peu ton rôle comme ambassadrice de la mode catalane au long de ces dernières années et pourquoi il s’agit d’un sujet qui te touche ? Quelle est ton opinion sur la mode catalane en général ?

Pour ma première expérience en tant qu’ambassadrice espagnole sur Who’s Next et Premiere Classe, j’étais tout à fait novice en la matière. J’ai été extrêmement surprise par le professionnalisme de ce salon, la sélection des marques, la complémentarité du parcours offerts aux acheteurs, la visibilité générée et la projection internationale que celui-ci permettait.

Je suis allée à la rencontre des créateurs pour mieux comprendre leurs attentes, essayer leurs collections, sélectionner mes pièces favorites et faire des shootings afin d’y exprimer toutes mes impressions à travers des photos de mes looks favoris.

Ce fut le début d’une relation étroite avec les salons à travers laquelle je suis fière de pouvoir soutenir les marques catalanes et espagnoles. Cette opportunité me permet de les connaitre de plus près et de travailler plus facilement avec elles.

La Catalogne a une tradition dans le monde de l’industrie textile très importante qui a eu des moments de faiblesse vers la moitié du XXème siècle. Il est très important de lui redonner sa splendeur en mettant en avant le savoir-faire technique de ses usines et ateliers, et en favorisant son utilisation par des créateurs ayant une formation et vision actuelle et internationale.

La Catalogne est moteur de ce virage entre tradition textile et modernité : sita murt et Yerse en sont les exemples vivants.

Que peux-tu nous dire concernant ta collaboration directe avec la marque Pena Jewels ? Comment est née cette collaboration ? Comment s’est passée ton expérience sur le salon Premiere Classe et quels projets as-tu maintenant avec la marque ?

Ah oui, c’est drôle ! C’est lors de ma première participation à Who’s Next et Premiere Classe en tant qu’ambassadrice des marques catalanes que j’ai eu le plaisir de pouvoir bien mieux connaitre une marque que j’admirais, Pena Jewels.

Quelle belle rencontre ! Humaine d’abord, puis, finalement professionnelle. Maria m’a proposée de créer une collection capsule en collaboration avec elle. Objectif : proposer 11 pièces inspirées par un détail architectural de l’oeuvre Carlo Scarpa… Cette collaboration a été une sacrée aventure et un grand succès, notamment sur le marché asiatique et ce, grâce à Premiere Classe (il faut le dire !), où les pièces étaient présentées en avant-première ! United Arrows ont fait des achats pour toutes leurs boutiques !

Quelle est ton opinion sur le rôle des blogueuses dans le monde de la mode, et comment vois-tu l’évolution de cette profession ?

Quand on me pose cette question, je réponds toujours que j’appartiens à un groupe réduit de filles et garçons qui ont commencé un blog comme un espace web où partager ce qui leur plaisait. Un hobby qui me passionne ; un espace d’intimité mais que je voulais partager: mode, architecture, photographie, art, design ou lifestyle.

En peu de temps et en le conciliant avec mes études d’architecture, cela s’est converti en une profession qui était nouvelle pour moi. C’était en 2010. Dans mon cas, l’évolution a été très positive, avec le soutien de mon agence Okiko Talents, toujours fidèle, avec les pieds sur terre et en réalisant mon rêve chaque jour.

Il est vrai qu’avec l’irruption de nouveaux réseaux sociaux, il y a de plus en plus de gens qui veulent s’y dédier de façon professionnelle. Je crois que nous avons perdu l’innocence et la pureté dans beaucoup de cas. Le temps répondra avec fermeté concernant le futur de tous ceux qui se dédient à cela. Moi, dans ce sens, je n’ai jamais arrêté de travailler pour proposer un contenu de qualité. Je crois que c’est fondamental.

As-tu d’autres nouvelles à nous faire partager ?

En plus du récent lancement de mon nouveau site web, créé par le studio Naranjo—Etxeberría, je vais commencer l’année prochaine un master en photographie à l’école EFTI Madrid, que je concilierai avec mes voyages et mes différentes missions.

Peux-tu nous expliquer le concept de ton « Boudoir » au sein de l’espace FAME du Who’s Next ?

Lorsque l’on m’a proposé de partager avec les visiteurs mon « Boudoir », j’ai été très touchée. J’ai décidé d’y dévoiler mon univers. Je me suis sentie extrêmement chanceuse. Ce sera un espace créé par moi-même, où il sera possible de me découvrir comme jamais auparavant. Je ne veux pas en dire plus car très bientôt vous pourrez le découvrir…

Cette saison, 130 marques espagnoles seront présentes à la Porte de Versailles, dont 35 marques catalanes.

Suivez les aventures d’Anna Ponsa Lopez sur son blog et son Instagram.

080-WSN-ANNA-PONSA-202